Les ressources financières

Les recettes du syndicat proviennent des contributions financières des villes membres, qui correspondent aux repas commandés par les communes.

Les recettes de fonctionnement du syndicat sont 25 millions d'euros.

Les recettes du syndicat sont constituées pour 99 % par les contributions financières des villes membres, ces recettes qui correspondent aux repas commandés par les communes.

La cotisation syndicale et les autres recettes (partenariats, subventions, assurances, produits exceptionnels) représentent 1%.

Les contributions financières des communes adhérentes sont déterminées par la consommation effective des repas multipliée par les coûts de repas livrés selon la catégorie du convive.

Le coût total d’un repas en école primaire en France s’élève en moyenne à 10 € par enfant et par jour.
Au coût du repas de 3,29€  s’ajoute à la charge des communes : le matériel et les locaux des offices et des restaurants, les fluides (électricité, eau, chauffage), la rémunération du personnel d’animation et des offices des restaurants scolaires.  Le tarif payé par la famille est fixé par la commune, il dépasse rarement la moitié du coût réel. Il est généralement adapté selon le revenu et le nombre de personnes du foyer, souvent selon un quotient familial. 

En 2019, le coût du repas enfant cuisiné et livré dans le cadre scolaire et péri-scolaire est de 3,29 €. Le coût du repas de l’adulte encadrant l’enfant est de 4,37 €.

Dans le cadre de la politique de maintien à domicile des personnes âgées le coût du repas consommé collectivement en foyer-logement est de 4,54 € ; celui du midi et soir consommé individuellement au domicile de la personne et livré par les services de la ville est de 8,25 €.

Le coût du repas consommé en self par les employés communaux est de 4,72 €.