Ressources financières

Notre budget au service de nos priorités alimentaires

Les élus du Siresco ont délibéré le budget 2016 de notre établissement public de coopération intercommunale le 2 février dernier. Ils ont affirmé le choix de la qualité dans l’assiette, avec 60% du budget consacré à l’alimentation, dont 15% des dépenses pour les produits bio et 25% de présence d’aliments bio dans les menus.

 

 

Le budget 2016 s’articule autour de deux priorités :

 

Poursuivre la démarche qualitative de notre politique de restauration sociale collective tout en préservant l’équilibre budgétaire afin de répondre au mieux aux besoins de nos convives :

  • Les enfants des écoles maternelles et élémentaires qui représentent 92% de nos convives.
  • Les personnes âgées (5,49%)
  • Le personnel communal (2,3%)
  • Les enfants et encadrants en crèche (0,18%)

 

La garantie d’une démarche de qualité avec 60% des dépenses de fonctionnement qui sont consacrées à l’achat de denrées alimentaires, soit le principal poste budgétaire avec 14 millions € inscrits au budget primitif. La qualité est donc notre priorité numéro un. Cela se traduit dans l’assiette notamment par le maintien des approvisionnements issus de l’agriculture respectueuse de la nature et des hommes. L’objectif de 15% des dépenses alimentaires consacrées au Bio qui se traduit par 25% de présence dans les menus est un choix affirmé par les élus.

 

Le maintien du sérieux budgétaire: La maîtrise du budget de fonctionnement passe notamment par la lutte contre le gaspillage alimentaire, la maîtrise des coûts des conditionnements des denrées cuisinées et l’amélioration des volumes d’approvisionnement, de production et de consommation.

 

La traduction de nos actions en chiffres clés:

 

  • 3,16 € : prix d’un repas enfant scolaire/péri-scolaire
  • 1,89 € : c’est le ratio moyen de denrées par repas enfant scolaire et périscolaire
  • 6 625 802 : c’est le nombre de repas prévisionnel qui seront produits pour nos  16 communes adhérentes.
  • 24 472 260 € : c’est le montant de la prévision des recettes de fonctionnement correspondant aux contributions financières des communes.

 

Tourné vers l’avenir, le Siresco a également à cœur de lancer des investissements pour améliorer le service rendu aux villes adhérentes. C’est pourquoi nous engagerons en 2016 la rénovation du site de production d’Ivry-sur-Seine. C’est une opération qui est financée par des fonds propres et par l’emprunt.

 

Le budget du Siresco montre l’attachement des élus à la mission première de notre syndicat intercommunal qui est de développer une restauration sociale responsable et durable.