Service Public

Moyens techniques et équipements

Le Siresco dispose de deux unités de production culinaire

 

 

Bobigny : 23 000 repas / jour

Unité desservant 10 villes adhérentes  : Aubervilliers, Bobigny, Compans, Fosses, La Courneuve, Marly-la-Ville, Mitry-Mory, Romainville, Tremblay-en-France, Villetaneuse

Matériel :

  • 5 fours mixtes 20 niveaux
  • 7 marmites 375 litres
  • 2 sauteuses 100 litres
  • 2 chaînes de conditionnement à 3 pistes
  • 1 trancheur automatique avec tunnel
  • 2 cellules de refroidissement rapide quadriple
  • 3 cellules de refroidissement rapide double
  • 2 lave-batteries à billes
  • 1 tunnel de lavage
  • 1 mélangeur à salade
  • 1 doseur à sauces

Ivry-sur-Seine : 16 000 repas / jours

Unité desservant 6 villes adhérentes : Arcueil, Brou-sur-Chantereine, Champigny-sur-Marne, Ivry-sur-Seine, La Queue-en-Brie, Roissy-en-Brie

Matériel :

  • 5 fours mixtes 20 niveaux
  • 2 marmites 375 litres
  • 4 marmites 300 litres
  • 1 sauteuse 200 litres
  • 2 chaînes de conditionnement à 3 pistes
  • 1 trancheur automatique avec tunnel
  • 5 cellules de refroidissement rapide simple
  • 2 cellules de refroidissement rapide double
  • 2 lave-batteries à billes
  • 1 mélangeur à salade
  • 1 doseur à sauces

 

Des investissements important pour des locaux et du matériel moderne

 

La politique d’investissement a porté principalement sur la rénovation-restucturation du site de production culinaire de Bobigny pour plus de 5 millions d'euros de 2012 à 2013. Plus de 400m2 d'espaces supplémentaires ont permis de réorganiser : les zones de production, de chargement, de stockage et de réfrigération, le restaurant du personnel, l'infirmerie, la cuisine d'essau et un nouvel entrepot. 

Parrallèlement les gros équipements de la production culinaire sont renouvellés chaque année sur les deux unités de production culinaire.

 

Moyens logistique-distribution

 

Une flotte de 33 véhicules frigorifiques, équipés d’appareils de géolocalisation par satellite. Ce système permet le suivi de la chaine du froid en temps réel et d’analyser et d’améliorer les moyens logistiques du Siresco.

En 2014, le parc automobile a été totalement renouvelé. Les nouveaux véhicules ont été dotés de boites de vitesse robotisées pour augmenter le confort de conduite des chauffeurs-livreurs qui livrent quotidiennement plus de 200 sites de restauration sur les communes adhérentes. Les chauffeurs-livreurs ont suivi des formations pour s'approprier ce nouveau mode de conduite qui permet également de réduire la consommation de carburant.

Le Siresco s'inscrit dans une démarche de développement durable également pour les questions de transport, des tests avec des véhicules électriques ont été effectués, cependant pour le moment les technologies développées ne sont pas encore adaptées à nos besoins dans le cadre du transport frigorifique. 

 

Lire aussl

Sécurité alimentaire Lire la suite

Une cuisine de chefs faite maison Lire la suite

Visite des unités de production culinaire Lire la suite