Service public : l’assiette en commun

Présentation des intervenants

Madeleine Ferrières, spécialiste de l'histoire de l'alimentation ; Jean-Paul Scot, historien ; Roland Weyl, juriste ; Dounia Bouzar, docteur en anthropologie du fait religieux.

 

 

  • Madeleine FERRIÈRES, spécialiste de l’histoire de l’alimentation. Elle a enseigné l’Histoire moderne à l’université d’Avignon, après avoir enseigné dans le secondaire. Chercheur à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme à Aix en Provence, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont « Histoire des peurs alimentaires : du Moyen Age à l’aube du XXe siècle », et « Nourritures canailles ».

Champs d’intervention : l’histoire de l’alimentation et des interdits alimentaires, les valeurs éducatives notamment la fonction de l’apprentissage des bonnes manières à table, les découvertes de la convivialité et du partage, l’ouverture aux autres. Le sens et la portée du classement au patrimoine culturel matériel par l’Unesco du repas gastronomique des français. L’importance de la restauration collective aujourd’hui et le repas doit-il être unique ou la carte ?

 

  • Jean-Paul SCOT, historien spécialisé en histoire économique, sociale et politique. Ses derniers travaux ont porté sur les origines et la conception de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État et sur l’affirmation de la laïcité comme principe de la République et du service public. Dernier ouvrage : « l’État chez lui, l’Église chez elle » - comprendre la loi de 1905.

Champs d’intervention : la notion et l’histoire de la laïcité, la notion d’égalité des droits, la portée universelle de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, les enjeux pour aujourd’hui et pour demain à partir des notions d’identité, de communauté, de nation.

 

  • Roland WEYL, juriste, avocat au Barreau de Paris, 1er Vice-président de l’Association internationale des juristes démocrates, a consacré une part importante de son activité professionnelle à la défense politique et des libertés. Il est avec Monique PICARD-WEYL co-auteur d’ouvrages dont « La Justice et les Hommes », La Part du Droit dans la réalité et dans l’action », « Démo-cratie, pouvoir du Peuple » et « Nous, peuples des Nations unies. Sortir le droit international du placard »

Champs d’intervention : les notions de laïcité, de communautarisme, de liberté de conscience, de discrimination, de respect mutuel des différences au regard de la portée de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. La mise en cohérence de la nécessité d’unité du service public avec le pluralisme de la laïcité.

 

  • Dounia BOUZAR, Docteur en anthropologie du fait religieux, experte de la lutte contre les discriminations auprès du Conseil de l’Europe, dirige le cabinet de recherches Cultes et Cultures qui appréhende, analyse et conceptualise sur les enjeux liés à l’application et à la gestion de la laïcité dans les secteurs privés et publics. Elle a publié « Quelle éducation face au radicalisme religieux ? » (Prix de l’Académie des sciences morales et politiques), « La République ou la burka, les services publics face à l’islam manipulé » et tout récemment « Laïcité, mode d’emploi - Cadre légal et solutions pratiques : 42 études de cas ». Elle accompagne notamment des collectivités territoriales sur ces questions, dans le cadre de groupe de recherche-action- formation réunissant services publics, élus, animateurs, secteur privé de l’emploi...

Champs d’intervention : l’état des lieux national, les principaux éléments du droit international, européen et national, les principaux critères du référentiel professionnel d’application de la laïcité et des repères de compréhension des motivations sous jacentes des revendications religieuses des usagers.