Actions de prévention santé / bien-être

La collation matinale est-elle nécessaire?

La collation ne doit pas être systématique et obligatoire, cependant elle peut être distribuée dès l’arrivée à l'école, aux enfants ne déjeunant pas le matin ou déjeunant trop tôt ou trop peu.

 

La collation matinale a été instaurée à l’école dans les années 1950 pour lutter contre les carences et la malnutrition, mais il est aujourd’hui recommandé de ne plus la distribuer à l’école. De nos jours, elle est souvent constituée d’aliments trop sucrés et/ou trop gras, elle constitue un apport énergétique journalier trop élevé alors que la prévalence du surpoids et de l’obésité ne cesse d’augmenter et que l’apport calcique des enfants est jugé satisfaisant.

 

L’ANSES* considère qu’elle n’est pas justifiée de par sa composition, son horaire et son caractère systématique et indifférencié. Compenser l’absence de prise de petit déjeuner, qui concerne une minorité d’enfants, par une collation à l’école pour tous les enfants, y compris ceux qui ont déjà pris un petit déjeuner, peut entraîner un déséquilibre alimentaire, une déstructuration des rythmes alimentaires.

 

La collation ne doit pas être systématique et obligatoire, cependant elle peut être distribuée dès l’arrivée à l’école, aux enfants ne déjeunant pas le matin ou déjeunant trop tôt ou trop peu. Dans ce cas, afin de couvrir leurs besoins nutritionnels, une collation équilibrée peut être prise en favorisant au maximum le pain, les fruits et le lait demi-écrémé nature. Les collations à titre exceptionnel peuvent toutefois être maintenues afin que le plaisir et la convivialité soient conservés.

 

* Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

Lire aussl

Pour un goûter plus traditionnel Lire la suite

Le petit déjeuner Lire la suite

Les légumes secs pour équilibrer l’alimentation Lire la suite